Le tout Cuba en une fois...

Tout a commencé avec 7h de retard à l’aéroport de Francfort en Allemagne, impossible de dormir car il y avait des informations régulièrement. Nous sommes donc arrivés à 3h du mat, heure locale, au lieu des 20h prévues initialement! Du coup, impossible de se mettre dans le rythme, nous sommes exténués! Malgré tout, notre arrivée à Cuba se passe plutôt bien, on tombe sur un taxi sympa qui nous emmène dans une « Casa Particular » très bien, tenue par William y Carmen (comprendre: chambre à louer chez l’habitant). Evidemment, il nous est impossible de nous lever le lendemain matin… Début de journée 13h pour aller visiter le vieux Havane et Carmen est adorable, le petit dej nous attend quand même. C’est un quartier pauvre mais avec énormément de charme. Cependant, dès cette première ballade, nous nous rendons compte de l’extreme pauvreté des gens, qui n’allait pas du tout avec ce que nous coutait à nous, touristes, la vie à Cuba… En effet il existe 2 monnaies: le Peso cubain et le CUC ou Peso convertible. Le peso cubain vaut des cacahuètes, le CUC vaut 1 US$ …. Les touristes sont évidemment supposés n’utiliser que le CUC, mais pour acheter la même chose ou le même service qui est lui très très très médiocre !!
La vieille ville est donc très charmante avec ses maisons coloniales, même délabrées, le capitole et les hôtels de luxe. C’est assez fascinant de voir les vieilles américaines rouler comme si de rien n’était. Les gens ont l’air tranquille même s’ils manquent de tout. Une ambiance sympathique qui nous enchante plutôt. La place des armes est bien conservée avec ses vieux palais. Nous goûtons même une eau venue des profondeurs de la terre, fraîche et bonne. Les visites s’enchaînent et se ressemblent quand même... Si ce n’est la visite éclair du cimetière des colons qui fermait. Les gardes nous ont fait rentrer en douce et on a vu quelques tombes avant de courir pour s’abriter de l’averse tropicale. Nous remarquons que la ville est très pauvre et assez délabrée mais c’est charmant et nous ne parvenons pas à expliquer ce paradoxe (à l’opposé de Manille).
Nous visiterons également les villes de Viñales (et les magnifiques paysages des mogotes) et de Trinidad (ville coloniale très colorée et la belle plage d’Ancon). Au bout d’un moment les villes se ressemblent et perdent de leur charme. Les prix excessifs nous découragent. Nous voulions aller à Varadero mais le temps nous a manqué et il est très difficile de se déplacer sans voiture. Les hôtes dans les casas particulares sont fort sympathique mais ils essayent de s’en sortir et font tout pour faire dépenser… ( à Trinidad le papy a fait la gueule car on ne mange pas à tous les repas chez lui…). L’embargo, encore en vigueur, réduit les cubains a une vie assez misérable, coupés du monde (internet nous a beaucoup manqué!) et les oblige à tout faire pour s’en sortir. Du coup, dans la rue les touristes se font harceler et les agriculteurs survivent difficilement (ils donnent 90% de leur récolte). Tout cela n’aide pas à créer une bonne ambiance.
Bref s’accumulent les déceptions… Tous les fantasmes cubains, Salsa, Cigares, Chapeaux, voitures chevrolets, n’est là QUE pour le Tourisme ou presque... nous ne ressentons pas l’âme cubaine que nous espérions.. Certes, nous attendions beaucoup beaucoup de Cuba, peut-être trop. En plus Cuba souffre d’une situation un peu particulière… C’est une étape de notre tour monde.. alors oui les plages de Cuba sont jolies (mais à côté de la Thailande ou des Philippines…) oui les anciens quartiers coloniaux ont vraiment du charme (mais à côté de Hoi An au Vietnam…) les champs, les cultures et les paysages agricoles pourraient retenir toute notre attention, (Mais à côté des rizières Philippines et Vietnamiennes, des champs de poivre au Cambodge…) Bref, rien ne nous étonne, rien ne nous laisse bouche B. Nous avons pu faire une excursion sympathique à cheval dans les champs de tabac avec visite d’une fabrique artisanale et cours de dégustation de cigares trempés dans du miel ! C’était génial mais hors de prix par rapport à ce que nous avons fait! Le fait que ce soit très cher avec des prestations au rabais nous ont mis un sacré cout au budget et au moral… ET EN PLUS, nous perdons l’appareil photo…EN PLUS Matthieu a fini à la clinique sous perfusion pendant 3h à Trinidad… Cuba ne nous a pas du tout réussi, et pourtant nous avons essayé : spectacle de salsa, plongée masque tuba, bronzette, … rien n’y fait nous sommes déçus, nous n’avons apparemment pas été dans les bons endroits pour rencontrer l’âme de Cuba et passer une soirée endiablée à ses côtés.. Pour finir, les Mojitos sont très bons, mais finalement moins bons que ceux que Pôpa Lecointre s’est entraîné à faire à partir de la recette originale cubaine!

Img 2334

Img 2336

Img 2339

Img 2350

Img 2358

Img 2360

Img 2397

Img 2418

Img 2441

Img 2455

Img 2476

Img 2479

Img 2512

Img 2523

Img 2529