Mat et Mymy (Live)

Des Orangs-Outans à Kalimantan : Bornéo

Des Orangs-Outans à Bornéo

Nous voilà à Singapour! Nous venons de passer 4 jours et 3 nuits dans le parc national Tanjung Panting! La particularité de ce parc est qu’il abrite une réserve d’orangs-outans. Certains camps font également de la réintroduction dans la Jungle ! Nous avons donc remonté le fleuve en partance de la ville de Kumai, pour rejoindre la rivière de thé et le camp Leakey, à bord de notre fameux 3 mats !! Bon vous l’avez deviné,  ce n’est pas un 3 mats, mais c’est une bicoque longue de 12m et large de 3m, avec un toilette et une douche, et.. un lit sous moustiquaire sur le pont! Nous sommes que tous les 2 avec 1 guide parlant très bien l’anglais, une cuisinière pour nous faire de bons repas matin/midi/soir, un capitaine et un moussaillon! Il faut avouer que nous avons beaucoup mangé, enfin surtout Matthieu car My a fait une légère tourista.. Les poissons grillés et/ou en sauce ne passaient pas très bien, mais ça en faisait plus pour mat! Nous nous sommes arrêtés à différents endroits où il était possible d’assister au repas des « gens de la foret » comme ils disent, et de se faire une petite rando dans la jungle équatoriale! Les rangers continuent de donner des bananes et du lait sucré tous les jours pour pouvoir maintenir le contact avec les animaux qu’ils ont eux même réintroduits et même des animaux qui sont nés dans la nature! Les rangers arrivent donc sur le lieu habituel en criant pour prévenir que le repas est servi. Rien ne se passe pendant plusieurs minutes jusqu’à ce qu’on entende des branches craquer et des arbres s’agiter! Les voilà enfin, nous commençons par voir une mère, « son ado » et son nouveau né qui arrivent en premier, ils sont d’une agilité incroyable! ils passent d’un arbre à l’autre en ayant toujours une prise assurée! Ils ont un regard, une expression de visage et surtout, un visage qui leur est propre (les guides les reconnaissent au premier coup d’oeil), comme des humains! Nous les regardons à distance manger des bananes! c’est un spectacle qui ne lasse pas, entre l’ado qui fait le fou, le bébé accroché à maman qui voudrait lui aussi essayer la banane et maman qui mange car les deux p’tis sont épuisants, nous restons des heures! quelques touristes sont avec nous mais une fois un peu seuls, le guide sort une petite poignée de cacahuètes! nous avons pu les nourrir un peu! ils sont venus chercher dans nos mains! C’est incroyable comme ils ont des codes sociaux évolués, ils jouent, ils se respectent, il y a un vrai lien de famille, et ils ont une excellente mémoire, comme des humains… Il y en a même un qui veut jouer avec Matthieu et s’accroche aux pieds aux mains, c’est d'une force incroyable et ce n’était encore qu’un ado! Ils cherchent à attirer notre attention,d’autres sont timides, chacun a son caractère…. bref, on l’a dit mais…. comme des humains! En soirée nous cherchons des endroits pour mettre le bateau, pas de ponton évidemment, et les « Lipapalam » (sorte de palmiers locaux) nous servent d’accroche! un spectacle magnifique c’est alors offert à nous, le réveil des lucioles! Elles sont composées de phosphore qui redonne l’énergie accumulée dans la journée, sous forme de lumière verte! Elles sont des centaines à voler autour du bateau, c’est super! Lors de nos trajets en bateau, nous avons vu différents types de singes, un crocodile, un immense iguane, plein d’oiseaux! Aussi, lors des randos en forêt, le guide nous a beaucoup appris sur la faune et la flore locales; Arbres, fleurs, insectes, … tarentule (nous en avons vu une bébé!) Nous avons également eu la chance de voir le mal dominant, Tom, venir à la fois manger des bananes et se prendre quelques femelles au passage (et en face à face… comme des humains on vous dit!!!)! Tom fait 130kg, à une force 8 fois supérieure à un homme très fort.. Bref, c’est un king kong, et chez les orangs-outans, plus le mal est dominant et gagne des combats, plus il prend de la force et gagne en volume. C’est très très impressionnant. Le jour où nous l’avons vu, il y avait pas mal de touristes, agacé, il est monté à un arbre, il en a saisi un autre à proximité et l’a déraciné…. On vous garantit que ça fait drôle de voir un arbre de 20m de haut s’effondrer devant vous à cause de la force d’un bras d’orang-outan !!! 
Bref après tout ça, il faut réécouter la chanson du roi Louis dans Le livre de la jungle « je suis parfois bien plus humain que vous » ! Dire qu’il n’y en a plus que 5000 à Bornéo à cause de la destruction des forêts pour l’huile de palme, de la chasse parce qu’ils détruisent les champs des fermiers… les parcs naturels et la réintroduction permettent à l’espèce d’être seulement en danger (et non en grand danger) mais ces animaux incroyables rendent notre planète plus belle! Et c'est encore plein de nouvelles connaissances et d’images extraordinaires dans la tête que nous quittons le parc!
Après tout cela nous rentrons sur Pangkalan Bun où nous reprendrons l’avion pour partir sur Jakarta et Singapour! Après 2 jours dans cette ville artificielle, nous partons Lundi matin pour rejoindre Pôpa et Môma Lecointre en Malaisie!
Gros bisous à tous!!
P4211140
P4211195
P4211242
P4221347
P4221354
P4221363
P4221430
P4221455
P4231508
P4231546
P4231570
P4231583
P4231610
P4231624

De Jakarta à Surabaya !

Après un trajet difficile jusqu’à Jakarta (à Phnom Penh, une hôtesse à l’enregistrement surement trop zélée…. ne nous laisse pas partir à cause du visa en Indonésie, on était tout en règle mais elle nous a dit que non, qu’il fallait prendre un vol qui nous faisait sortir de l’Indonésie alors qu’on en avait pas besoin… grosse galère! Du coup au lieu de 2h de transit à Singapour tranquille, on est forcé de sortir de la zone de transit et essayer d’acheter un de vol avant d’enregistrer à nouveau…)
Toujours est-il que nous sommes finalement arrivés à Jakarta et nous avons pu avoir le VISA sans aucun souci, moyennant une poignée de dollars et un passeport valide! Nous sommes arrivés vers 22h45 et malheureusement l’hôtel n’assurait plus les navettes, il a fallu prendre un taxi… le problème c’est que nous quittons un peu la tranquillité des pays que nous venons de traverser pour revenir dans un pays un peu plus « compliqué » négociation de taxi, faux taxi, … bref après négociation nous arrivons à l’hôtel, nous repartons le lendemain pour Yogyakarta car Jakarta n’est apparemment pas d’un grand intérêt!
Et nous voici dans la capitale culturelle de Java! Notre auberge est dans un quartier sympa et assez animé, nous sommes à une dizaine de minutes du centre en meca (pousse pousse local!) C’est une ville qui est le symbole de la culture Javanese : cuisine, massage, spectacles traditionnels, ballet, art Batik (décoration de tissu avec de la cire et un système de coloration, ça fait des tableaux ou des habits) … Elle a su conserver son patrimoine historique tout en se modernisant. C’est très sympa de se perdre dans les ruelles, et arpenter le boulevard Malioboro où foisonne les boutiques et magasins en tout genre! Nous avons assisté à un spectacle de marionnettes traditionnelles! le public est placé tout autour de la scène et se déplace durant le show! et oui, il y a une partie où l’on voit que les ombres des marionnettes et une autre ou l’on voit l’orchestre et le marionnettiste! Pour être sincère, c’est pas terrible, nous sommes partis au bout d’une heure (sur deux) comme beaucoup de monde d’ailleurs. Ce n’est en faite pas impressionnant, nous nous attendions à plus spectaculaire!
Nous avons également fait le marché aux oiseaux! il y a de tout ! perruche, corbeaux mangeurs de petits oiseaux, chauve souris, poussins colorés, chouette! ça donne envie d’avoir un perroquet! Une ville agréable donc mais qui présente un autre intérêt bien plus grand, elle est le point de départ pour des excursions vers le temple de Borobudur, qui est une des merveilles du monde, et vers le Mont Merapi, un des volcans les plus actifs d’Indonésie !
P4110238
P4110260
P4110278
P4120386
Borobudur d’abord : C’est le plus grand temple bouddhiste du monde! il est au pied d’une série de volcans dont le Mont Merapi. Nous sommes arrivés à l’aube (levé 4h30), le temple est super et l’est d’autant plus grâce au cadre naturel d’exception dans lequel il se trouve! il a une architecture toute particulière et symbolise l’ascension au Nirvana (ce qui veut dire que pour atteindre le sommet c’est dur! trop de marches dès le matin!!!) Il est orné de 546 statues de bouddha. Du sommet la vue sur le mont Merapi encore fumant est géniale!
Peu après notre arrivée, des cars entiers d’écoliers indonésiens arrivent! il y en a partout et ils sont bien plus intéressés par savoir comment nous prendre en photo où venir nous parler! Myriam est de loin plus intéressante que ce tas de pierres millénaires!! Surtout que les filles sont voilées et pas Myriam ;-) Ils sont même encouragés par leur prof qui leur dit comment nous demander de prendre une photo avec eux en anglais. Au bout d’une bonne dizaine de photos, nous esquivons les groupes en se cachant derrière les pagodes! Nous rentrons ensuite à l’auberge!
P4120307
P4120310
Le lendemain soir, nous partons pour un trek de 8h de marche de nuit! départ 22h de l’auberge où un minibus vient nous chercher, nous arrivons vers minuit au point de départ, seulement, c’est la première fois que le chauffeur fait ce travail et donc il ne sait pas où trouver le guide, après un appel téléphonique il nous dit qu’il redescend et d’attendre là! Nous sommes avec un autre français passionné de volcans qui nous explique que le Mont Merapi a explosé le 29 Mars et tué 200 personnes et que ça devait être impressionnant de s’approcher du cratère! BON…. huuuumm, Moui, rassurant tout ça!! nous avons attendu 30 min au milieu de nul part en plein milieu de la nuit avant qu’arrive notre guide… pas un mot d’anglais, pas d’équipement, une dentition qui rendrait riche un dentiste (Annie et Pierre,il y a du boulot ici) bon ben c’est parti quand même! la pente est vraiment raide, dans la jungle avec comme seul chemin, une goulotte creusée par le ruissellement d’eau de pluie. Au fur et à mesure nous arrivons à avoir quelques informations, nous montons à 2900 m d’altitude (quand même) à la frontale! ce qui fait dans les 2000 m de dénivelé depuis le point de départ, pour une ascension de 4h. Nous faisons une halte et un autre petit groupe arrive avec 2 guides, équipés d’une trousse de secour, d’un talki-walki pour être en contact avec la station sismique… BREF, nous décidons de les suivre! Enfin nous sortons de la jungle et d’un coup, plus rien, nous ne voyons que le sol à nos pieds. Nous n’apercevons que les contours du sommet et ceux des volcans voisins dans la pénombre, mais nous savons alors que nous sommes sur le plateau du volcan. L’autre guide appel au talkie pour savoir si nous pouvons commencer l’ascension jusqu’au cratère. Il fait encore nuit. Nous avons le feu vert, le guide dit que nous pouvons y aller mais qu’il faut faire très attention… c’est toujours pas très rassurant!! Mais c’est parti encore 1h, mais cette fois c’est presque de l’escalade, d’abord dans du sable, puis sur des rochers qui ne tiennent pas, le jour commence à se lever, les couleurs sont comme celles du lac Baikal (souvenez vous!) et nous voyons enfin ce que nous sommes en train de faire!!! Paysage lunaire, pente ultra raide! et nous arrivons enfin en haut…… C’est spectaculaire, une des choses les plus incroyables à voir si ce n’est la plus incroyable. Nous sommes assis, presque à cheval sur le bord du cratère.  D’un côté la pente que nous venons d’escalader de l’autre le cratère incroyable, encore bouillonnant d’activité, des fumerolles, on sent qu’il vient tout juste d’exploser, le vent est très fort ce qui rend le tout encore plus fantastique. Arrivés en haut le seul truc qui sort de la bouche des gens sont des cris face au vent! C’est très dur à décrire, on se sent microbe face à la puissance qui se dégage de ce lieu! Nos photos ne rendent pas bien l’ensemble. Le cratère est ouvert sur un côté à cause de l’explosion récente, et on a vue sur la vaste campagne de rizières Javanaise, sur Borobudur au loin, sur les autres volcans, plus le soleil qui se lève dans notre dos, on ne sait juste plus ou regarder tellement c’est grandiose. (Il aurait été clairement impossible de faire ça ailleurs, on était loin de remplir les normes de sécurité) Nous voyons le guide parler au talkie, puis il nous dit : bon on se dépêche, encore 5 min et on y va, il ne faut pas trainer… c’est pas rassurant! Enfin nous attaquons la descente: passé les rochers dangereux, on fait du ski dans le sable comme des gosses. Myriam ramasse des cailloux de toutes les couleurs et se remplit les poches puis on (re)commence la partie dans la jungle qui nous semble interminable, nous sommes épuisés après cette nuit blanche, le corps ne répond plus, nous arrivons enfin au parking après une belle série de fous rires et toujours des paysages grandioses digne de la saga du seigneur des anneaux! Nous arrivons enfin à l’auberge, il est 12h30.. et devinez quoi?? Nous nous endormons tout l’après midi, nous nous levons manger, nous essuyons une averse tropicale, nous nous rendormons et nous nous relevons à 7h pour partir pour la suite de notre trip Javanais!....... 
P4140454
P4140474
P4140496
P4140528
P4140567
P4140689
......11h de route plus tard en minibus plutôt confortable mais sur une route défoncée, nous arrivons à Probolingo! Puis après une mise au point dans une petite agence par rapport à la location de la Jeep et des horaires du lendemain, nous repartons pour 1h de route encore plus défoncée et sinueuse avant d’arriver dans un hôtel dégueulasse pourri, repas dégueulasse… nous allons nous coucher car nous devons nous lever à 3h15 pour partir à 3h30 en Jeep et arriver au lever du soleil en haut d’un ancien volcan actif qui surplombe le fameux Mont Bromo. MAIS (car finalement en Indonésie il y a souvent un MAIS) à 3h30, pas de chauffeur de Jeep, pas non plus à 3h45 nous sommes à ce moment avec 2 belges qui ont la brillante idée d’appeler l’agence : il est 4h. à 4h10 notre chauffeur arrive, il ne s’était pas réveillé… bref nous arrivons quand même à temps au point de vue, il y a quelques centaines de personnes, mais nous avons réussi à nous faufiler pour avoir une bonne place! Les premières lueurs sont apparues, on voit la brume, Bromo, Semeru (le volcan le plus haut d’Indonésie) et d’autres éteints .. on va arrêter avec les descriptions car on a pas assez d’adjectif dans notre vocabulaire, les photos sont plus explicites! Et en plus, dès les premières lueurs, des groupes entiers partent pour retourner à leur Jeep et descendre jusqu’au pied du Mont Bromo. Heureusement nous avons acquis une énorme expérience des levers/couchers de soleil et nous savons que quelques minutes de patience et de nouvelles couleurs vont apparaitre!! Bingo, il ne reste plus qu’une poignée de personne pour admirer ce spectacle, le soleil vient frapper les différents volcans et éclairer les fumées sulfureuses émanantes du cratère! encore une fois : panne d’adjectif! Nous redescendons à la Jeep et allons jusqu’à Bromo. Après s’être fait harceler par des gars qui nous proposent de monter à cheval, nous devons marcher une petite demie heure pour atteindre le sommet du cratère. Cette fois pas trop de difficulté, il y a des escaliers, imaginer la dune du Pila ! En haut le cratère est énorme et une immense colonne de fumée sort de là, parfois le vent est du mauvais côté et là, le souffre ça pique la gorge et les yeux! le paysage derrière nous est encore une fois …. panne d’adjectif! Nous redescendons en courant par le flanc qui est en sable volcanique (comme à Merapi)! Retour en Jeep jusqu’à l’hôtel et c’est reparti pour plusieurs heures de minibus jusqu’à……
P4160785
P4160795
P4160833
P4160870
P4160880
G0071746
G0091758
P4160975
……. Kawah Ijen ! A l’hotel il y a entourloupe, nous devons payer pour aller voir la spécialité de ce volcan. Des flammes bleues se forment dans le bas du cratère et sont dues à des poches de gaz naturel. En fait ce qui était inclus dans notre package volcan, c’est la montée à 4h du mat pour voir le soleil qui éclaire le lac d’acide. Après négociation, nous décidons de monter pour voir les flammes bleues visibles uniquement la nuit… Cependant, il faut partir à 1h de l’hôtel! nous dormons donc à peine 3h et nous partons une nouvelle fois à la frontale pour monter jusqu’au volcan, un guide est nécessaire. Le chemin est bon et la pente est douce jusqu’au sommet. En chemin nous croisons des mineurs rapportant du souffre: ils portent entre 70 et 90 kg sur leur dos dans des paniers en osier… ils mettent environ 6h pour redescendre leur cargaison…) La chance est avec nous, c’est la pleine lune et le ciel est dégagé! Nous arrivons enfin au sommet, en 1h30 de marche environ. Il faut maintenant descendre dans le cratère qui est immense! Nous nous équipons de demi masque à gaz et nous commençons la descente, cette fois la pente est raide, très raide. Une colonne de fumée apparait et enfin nous apercevons ces torchères bleues atteignant plusieurs mètres de haut! Le spectacle est encore une fois indescriptible, (aller voir sur YOUTUBE : KAWAH IJEN: Le mystère des flemmes bleues). On a vu exactement ça!! En plus, la lune éclaire la roche blanchâtre, ce qui donne une luminosité toute particulière à l’ensemble. Et encore une fois une impression de puissance incroyable se dégage du lieu! Les Mineurs font des allers retours dans les vapeurs pour piocher le souffre qui est ici à l’état pur, (ils sont souvent munis d’un simple foulard pour se protéger… Mat en était malade). Après ramassage des cailloux, vers 5h30 nous retournons au sommet du cratère pour attendre le soleil et voir enfin le lac le plus acide du monde! Au fur et à mesure que le jour se lève sur le cratère, les flammes bleues laissent la vedette à ce lac aux couleurs turquoise et émeraude ! Magnifique encore une fois! Dans notre dos, nous voyons la mer et au loin nous pouvons distinguer la superstar indonésienne : Bali ! Nous redescendons, il est 8h quand nous arrivons en bas. A chaque volcan, nous sommes ébahis, rêveurs et impressionnés, nous en parlons encore et encore…. des enfants dans un magasin de jouet! .... 
P4171004
P4170979
P4171021
P4170978
P4171078
Une nouvelle fois, nous partons pour 12h de transport (minibus - bus local bien folklorique - taxi ) jusqu’à la ville de Surabaya et notre hôtel avant de prendre notre envol pour Kalimatan, plus connue sous le nom de Bornéo : l’ile aux Orangs-outans !
P4171109
P4181112

Quelques jours de repos à Kampot !

Coucou à tous!
Avant de vous raconter notre arrivée à Jakarta, nous nous devons de vous raconter ces quelques jours de repos dans une petite guesthouse au bord du fleuve le Kampot!
Après une nouvelle fois 12h de bus à l’arrache, nous sommes arrivés au petit matin dans ce petit bout de paradis au calme, loin de la ville et au bord du fleuve! nous avions réservé un bungalow flottant! Au programme de ces 4 jours 3 nuits, repos, manger un (des) énorme(s) burger(s), Wakeboard sur le fleuve, et visite des alentours (avec en particulier le marché aux crabes à Kep, une jolie balade dans la campagne en tuctuc et l’exploitation du fameux poivre de Kampot)
bref, ça ne sert à rien de parler plus longtemps, les photos parlent d’elles mêmes!! ;-)
P4077564
espace commun de la guesthouse
P4070044 
Wakeboard tiré par bateau (200chevaux !!)
P4080056
P4080087
le poivre entrain de sécher
P4080115
panier de crabes frais !
P4080100
dégustation de crabe frais (au poivre et citronelle!!)
P4080103
P4080123
riz bouilli dans du lait de noix de coco avec graines de sésame et sucre : le tout enroulé dans une feuille de bananier et cuit au barbecue! parfait en dessert!
P4080205
notre chambre (3murs et un grand rideau donnant sur le fleuve!!)
P4080207
couché de soleil vu du lit! ;-) pas de trucage!

Le fabuleux site d'Angkor !

Sua s'dei !

Et c’est partit pour 3 jours de visite du très vaste site d’Angkor ! En fait on dit Angkor, mais en fait Angkor n’est « que » le plus grand temple de cet ensemble de dizaines de temples, répartit dans un immense périmètre, le plus loin est à 60km de Siem Reap! C’était en fait une cité qui comptait dès l’an 1000 plus d’un million d’habitants à son apogée (là où Londres n’en avait que 50 000…).

Le premier jour nous partons à vélo pour faire le premier ensemble de temple qui semble assez proche et finalement nous n’aurons le temps d’en faire que 1,5. Un peu Angkor vat et Bayon. L’arrivée dans le temple d’Angkor vat marque les esprits ! c’est gigantesque, on ressent la richesse passée des bâtisseurs. Cependant, il y a tellement de perspectives et un travail architectural complexe, que tout est fait pour que l’on ai du mal à percevoir la grandeur du bâtiment. (En effet, il représente le mont Meru, le centre de l’univers hindoue ou l’Himalaya, il faut donc le mériter pour le voir!) Jusqu’à rentrer dedans, on pensait qu’il n’y avait que 3 tours qui partaient d’une cours interne… tout faux !! Il y a en fait 3 étages et 5 tours ! on ne se rend compte de l’immensité du site qu'après avoir marché les 475m de l’allée principale en plein soleil puis après avoir arpenté les marches extrêmement raides qui vont jusqu’au dernier étage !! Une vue imprenable sur l’ensemble du site d’Angkor vat et ses dimensions de 1,5km x 1,3km de côté s’offrent à nous… l’intérieur est très riche, sculptures, gravures, colonnades, on aperçoit des traces de peinture, on ne peut qu’imaginer à quel point cela devait être décoré et riche! Petite précision : pour faire Angkor vat complètement, nous y sommes retournés tous les jours!! Le site de Bayon est celui qui nous aura le plus impressionné depuis l’extérieur car il est composé de 54 tours qui sont toutes surmontées de 4 visages géants représentants Avalokiteshvara, le bodhisattva de la compassion. C’est juste très dur de raconter ce que ce site fait ressentir ! En tout cas l’Homme était capable de beaucoup de choses avec des milliers d’esclaves…! :-P  Nous rentrons en vélo et nous ratons le coucher de soleil car nous avons sous estimé les distances à vélo! Nous rentrons donc de nuit, c’est pas rassurant pendant 1h de vélo!! 

Le lendemain, nous nous levons à 4h30 et départ 5h du mat, mais cette fois en Tuk-Tuk! Nous retournons directement à Angkor vat pour voir le lever de soleil sur les tours du temple! c’est magnifique! nous partons ensuite pour toute un journée avec notre tuk-tuk et notre chauffeur attitré! Nous enchainons les temples qui essayent tous de se surpasser les uns les autres et qui présentent tous des particularités : bassins géants, grande allée avec plein de statues, jardins, tours, sculptures d’éléphants, portes d’entrée qui te font sentir tout petit! et là, un petit Géranium, ouai, ça va faire bien ! (cf Asterix et Obelix Mission Cléopatre quand Numérobis fait les plans du palais, ils devaient vraiment faire comme ça à Angkor!!!)
Nous visitons même le temple où a été tourné le film Tomb Raider, sa particularité est que le temple est laissé, abandonné à la Jungle, (bon disons qu’ils ont laissé tel quel et ont stoppé la progression de la Jungle) ça donne donc une bonne idée de comment ils ont trouvé les sites! C’est trop trop beau! les arbres géants ont poussé sur les murs et les bâtiments, c’est maintenant eux qui tiennent l’ensemble! Les racines sont énoooormes et la structure cède parfois sous leurs poids ! 
le Soir nous ne ratons cette fois pas le coucher de soleil depuis le temple Pré Rup ! Beau coucher de soleil sur la Jungle! les lumières sont moins impressionnantes que lors d’un coucher sur plan d’eau. Le plus impressionnant est la lumière qui se fait sur les pierres et les statues, Cela donne un côté mystique de se dire que ces pierres ont traversé le temps jusqu’à nous et de réfléchir au nombre de coucher et de lever qu’elle ont du voir!.
Le soir ce sera un repas de dégustation Khmer et barbecue! On a pas trop aimé l’espèce de soupe au poisson chat!! mais sinon c’est pas mal, ça change! Et le barbecue est délicieux!!! surtout les ribs de porc, on en reprend! Pour Mymy un jour ça sera un porc entier mangé sous toutes ses formes!
Le lendemain nous repartons pour finir le site d’Angkor vat et pour faire un autre groupement situé à une vingtaine de kilomètres de Siem Reap. Nous nous sommes éloignés des temples principaux pour aller vers les temples moins touristiques et plus vieux rappelant les temples de My Son, de style Cham au Vietnam, et construit en 800. Cet ensemble marque le début de l’art Khmer classique. Les temples sont en briques et ne sont pas disposés de la même manière, ils ont plus d’étages (5 pour arriver à la tour centrale). Ils sont plus simples et les sculptures sont moins élaborées. N’empêche, c’est toujours là!! (Grâce aussi au gros travail de restauration sur l’ensemble des sites!)
Malgré tout, à côté de ce richissime patrimoine, une partie de la population est encore très pauvre et se remet tout doucement des multiples guerres! Coup dur, nous avons vu cette pauvreté dans le regard vide d’un enfant en particulier…c’est impossible de rester indifférent à ce que nous voyons et nous voulons vous partager ce que nous ressentons car il y a des choses magnifiques et des choses tristes, c’est le but de notre voyage...
Pour ne pas finir ce message sur une triste note, nous repartons pour le Sud du Cambodge : Kampot. Nous allons nous reposer sur les bords d’un fleuve dans une petit bungalow en feuilles de banane et de bambou qui flotte sur l’eau! Mais ça, ce sera dans un prochain message !!
TO BE CONTINUED !
P4036947
P4036985
P4037009
P4036959
P4037063
P4047085
P4047188
P4047268
P4047313
P4047335
P4047422

De Ho Chi Minh Ville à Angkor !

Ce sera un petit récit cette fois ci!
Nous sommes donc arrivés à Ho Chi Minh en sleeping bus depuis Dalat ! Bon petit confort avec couchette, la route est bonne, rien à dire!
l’arrivée à Ho Chi Minh, par contre, est plus compliquée! il fait plus de 30 degrés il est 6h du matin, et nous n’avions rien réservé, nous savions juste quel quartier aller! nous arrivons à notre hôtel, clim obligatoire! et finalement nous avons dormi jusqu’à 12h avant d’aller faire un parcours touristique dans Ho Chi Minh!
Cette ville est française, très peu de différence architecturale, grand centre ville, des ronds points, maisons coloniales françaises très bien conservées, on se croirait à la maison!! Nous avons fini la journée avec un apéro sur le roof top du Sheraton: 23ème étage et une vue de nuit sur la ville magnifique. Là nous prenons la notion de la megalopole! Puis nous avons été nous faire un Giga buffet à volonté dans un hôtel de luxe : le Majestic ! Pour à peine 30€, fruits de mer, langoustes, crabes, steak, … bref et des millions de choses avec vin de toutes les couleurs à volonté! Précision, le gars fait le barbecue de tout ça en direct!! Bref en France tu veux ça ? ben ça n’existe pas à moins de 20000000€! En même temps en dông on a payé des millions!
P4016867
P4016911
P4016861
P4016919
Le lendemain départ très tôt le matin (et toujours avec un peu de vin dans le sang..) pour Angkor ! Super bus, climatisé et on peut tendre les jambes! On arrive à la frontière, la frontière la plus light mais qui coute quand même 25 dollars pour avoir le Visa, la douane ne nous a même pas vus, on est passé, visa tamponné! Nous arrivons à Phnom Penh, et là : changement de bus! c’est plus du tout la même! pas de clim du moins qui ne marche quasiment pas, bus bondé, pas de touriste! des gens assis dans l’allée, des enfants partout ! ça a son charme!! mais au bout de quelques heures, un, puis deux, puis 3 enfants se mettent à vomir, une des personnes assise dans l’allée est prête à faire un malaise, et donc Mat (bien élevé par ses géniteurs) se lève et laisse sa place! ça a surpris tout le monde ! Et tout le monde était souriant et gentil après! on s’est fait aider pour notre premier resto sur la route et là, tout est à refaire : la monnaie change, nous passons au Riel cambodgien, mais tout est en dollars, et surtout, l’alphabet est un peu différent…….. 
Pour illustrer : faites cuire des spaghettis pendant 9 min, mettez de la Margarine pour rendre le tout bien huileux. Egouttez  et renversez l’ensemble du contenu de votre casserole sur une surface lisse. Patientez et essayez de lire ce qu’il y a d’écrit dans ce que forme les spaghettis !! ça ressemble au Thaï, sauf que en Thaïlande c’est souvent traduit!
En plus de tout cela, il fait plus de 40 degrés dans le bus, et toute la route, TOUTE, est en travaux, et notre car avait un problème de frein, donc on roulait à 20km/h… 10h plus tard nous arrivons à Siem Reap, en tout ce sera un voyage de 16h de bus que nous aurons dans les pattes! Nous sommes le 2 Avril et demain nous commençons à visiter les fabuleux et gigantesques temples d’Angkor !
P4047204
P4026939

De Hué à Dalat ! (ça fait long!)

hé maï, sin tchao !!

Nous voici sur les ondes, enfin une connexion qui tient un peu la route et qui dépasse les 56ko !! Cela va être assez compliqué de bien raconter tout ce qui vient de nous arriver et tout ce que nous avons fait depuis la baie d’Ha Long! Alors on se lance !!
Nous commençons notre descente vers le sud, un peu marre de la grisaille du Nord! Nous avons pris un bus de nuit, avec couchette, plutôt confortable mais les gars conduisent comme des fous! On était à l’arrière, ça a bien secoué, à la limite des montagnes russes! 12h de bus plus tard, nous voici arrivés dans la ville de Hué, ancienne cité impériale! Nous y sommes restés 1 jour et demi! Nous avons pu visiter la cité impériale qui a en grande partie été détruite par les américains pendant la guerre.. Sujet sensible. Nous commençons à nous poser des questions sur les guerres et l’opinion des viets sur les français et les américains.
Côté Vietnamien, il y a une haine des américains. Côté Américain, on ne voulait pas détruire le patrimoine historique mais le QG des viets était souvent près ou dans les sites: donc pas le choix!! Bref… On ne croise pas d’américain dans le nord du pays, et ne sont en règle général pas bien vus. Concernant les français.. Eux ils ont annexés le palais, et les empereurs sous la colonie française étaient considérés comme de simple marionnette. Ce sont d’ailleurs les français qui autorisaient certains empereurs à avoir un mausolée! (Nous sommes cependant plutôt bien vus, et les anciens qui ont pu connaitre les colons, disent du bien des français. (Les colons leur auraient enseignés à exploiter les ressources telles que le café, le caoutchouc, construire des maisons plus résistantes, l’électricité des routes et des écoles..) Bon, mais ils disent surtout que la guerre avec les américains fait passer la guerre avec les français pour une petite broutille de l’histoire.. En tout cas plus nous descendons, plus on retrouve un peuple plus souriant mais toujours un peu arnaqueur… il est quasi impossible d’obtenir des prix vietnamiens quand on est touriste. (en effet, les vietnamiens savent très bien utiliser le dollars et rien ne va en dessous d’un dollars, soit 21 000 dôngs vietnamiens…). 
Il ne reste plus beaucoup de bâtiment debout, cependant, la restauration est vraiment bien organisée, jardin, peinture, tout est refait comme à l’époque des empereurs Vietnamiens. Malheureusement nous sommes sous la grisaille et une légère brume, à Ha Long ça donnait quelque chose en plus, mais là c’est pas très drôle et on prend l’eau !! Le lendemain matin, nous louons un scooter pour aller visiter les tombeaux des empereurs. C’est magnifique, une architecture très riche qui évolue au fils des siècles (du bois style chinois, au béton et céramique en relief européen) Il « crachine » toujours, on se croirait en Bretagne sauf qu’ici il fait 25 degrés! Bref, Hué n’étant pas d’un plus grand intérêt que ça et dans l’idée de s’éloigner du mauvais emps, nous prenons un ticket de bus pour la prochaine étape : Hoi An.
 P3225274
P3225306
P3235336
P3235349
P3235356
P3235368
5h de bus dans l’après midi et nous arrivons le soir dans cet ancien comptoir et riche port commerçant. Cette ville n’a plus rien à voir avec ce que nous avons vu jusqu’à présent. Elle est entièrement classée par l’UNESCO, ce qui en fait une ville ressemblant à… un village de Disney!! c’est en fait un ensemble de maisons typiques dans lesquelles régnaient une ambiance certainement très importante car elles accueillaient à la fois l’activité de l’entreprise familial (généralement le commerce d’un bien en particulier), un petit temple, une pièce de vie. Tout se passait là. L’UNESCO a peut-être sauvé les murs et l’architecture de ces maisons, mais elle a certainement détruit leur âme en obligeant les derniers habitants à quitter les lieux. Maintenant, la génération vivant à Hoi An tire profit de leur héritage familial en transformant leur maison en vulgaire échoppe pour touriste. Néanmoins, l’architecture est vraiment superbe et ça donne plein d’idées pour la construction d’une maison, avec patio (on se retrouve même à prendre des mesures et des photos pour plus tard…. on se croirait à IKEA)!!Conclusion: un patio de 10 mètres de côté c’est la bonne taille.
P3235393
P3245435
P3245446
P3245447
P3245449
Nous avons aussi décidé d’aller une matinée sur le site de My Son. C’est une ancienne cité sainte d’origine Cham. L’architecture y est une nouvelle fois toute particulière et s’approche du temple d’Angkor que nous n’avons pas encore vu, mais surtout, elle intègre une notion complètement nouvelle que nous n’avions encore jamais vue au travers des cultures que nous avons traversées (y compris dans la notre). En effet, dans la culture Cham, la femme est plus importante que l’homme. Cette différence est traduite dans l’architecture par des structures plus importantes, plus solides et mieux décorées représentant la femme, et des espèces de bouibouis en pierre moche pour les hommes! 
Une autre particularité avec ces structures c’est qu’elles sont fabriquées en brique sans béton. Les briques sont empilées puis toute la structure est recouverte de bambou et de feuillage avant d’être embrasée, la chaleur fait que les briques se consolident entre elles. (les archéologues français qui ont découvert le site ont eu peur que cette cité debout depuis un millénaire ne s’écroule. Ils ont alors tenté de consolider les murs en rajoutant briques et béton… Aujourd’hui, on peut voir les renforts d’une centaine d'années écroulés et la structure originelle millénaire toujours debout ! ;-) 
 En tout cas le site est super, nous y sommes au lever du soleil et nous sommes les premiers. encore une fois, le site est en reconstruction à cause de la guerre. (Nous voyons également une reconstruction en cours à l’identique faite par une équipe de polonais et une en cours faite par une équipe indienne, voir photo ci dessous!). Après la visite du site nous rentrons à Hoi An, mais cette fois en bateau! il est encore que 10h le matin, les pécheurs sont de sortie sous ce ciel magnifique! La descente est paisible et on peut voir les maisons colorées mélangeant les types d’architectures d’inspiration chinoise, vietnamienne et coloniale. La ville est finalement relaxante et il est plaisant de se balader dans toutes ces échoppes! Au retout nous nous dirigeons vers l'océan histoire de faire la sieste et jouer dans les vagues !!
P3255524
P3255525
P3255606
P3255598
Nous avions eu connaissance des Easy Riders, ce sont des motards qui te font visiter les environs. Cela te permet de sortir des sentiers battus. Nous en avons donc pris un, mais en lui demandant à ce que Mat conduise une moto avec My derrière. Nous n’avions plus qu’à suivre l’easy rider qui était sur sa propre moto. Ce n’est pas très bon marché mais ça vaut vraiment le coup!! Les paysages de l’intérieur du Vietnam sont magnifiques, le guide nous a arrêté aux montagnes de marbre, un ancien poste militaire français, des cascades magnifiques.. Nous avons traversé des villages de minorité ! C’était génial !! rien de mieux qu’une moto pour vraiment profiter d’un pays! nous nous arrêtons tout le temps prendre des photos et regarder! Bref, on adore le principe! Nous voilà en train de planifier un prochain voyage au travers du Laos et de la Birmanie à moto!
P3306608$
P3265770
P3265672
Nous avons tellement adoré que, arrivé à Nha Trang (12h de bus plus tard) nous prenons un easy rider pour 3 jours et 2 nuits jusqu’à Dalat! Le début est un peu dur, le gars nous donne une moto pourrie qui a le guidon cassé, ensuite il veut me donner un scooter, ensuite un casque intégrale trop grand pour Mymy, et à force de râler, nous obtenons une moto Honda custom en 125cc (ils n’ont pas plus!). Finalement nous partons et c’est que du bonheur! il fait beau, les paysages vallonnés, les rizières, les champs et forets de canne à sucre,de caoutchout, caféiers, noix de cajous, poivriers… Nous traversons à nouveaux des villages et faisons des haltes dans des petites entreprises familiales: pâte de riz, tailleur de pierres, fabricant de briques, faiseur de soie, de café… 3 jours qu’il est difficile de raconter en détail! Mais le guide a été très bien, nous a expliqué plein de choses et nous a arrêté dans pleins d’endroits improbables y compris chez un habitant qui avait un python royal ! Le dernier jour a été un peu plus sport avec une averse « tropicale » et le passage sur une route en chantier qui s’était transformé en marre de boue! le guide est tombé alors que Mat le double et réussi mieux. Une vraie aventure d’anniversaire. Sans compter que la vallée se remplie de brume… c’est magnifique…. et les tracto-pelles ne s’arrêtent pas de bosser: des jaunes, orange, vert, grands petits, pour creuser, ramasser… un vrai spectacle! 
P3296234
P3265815
P3296226
P3296017
P3296081
P3306766
P3306787
 Nous ne pouvons que conseiller de prendre un easy rider pour visiter certaines parties du vietnam! c’est magnifique et impressionnant. Pour nous, le Vietnam a donc les plus beaux paysages que nous avons vu jusqu’à présent! (excepté la Corse pour My ;-D  )
P3306664
P3306642
P3296514
Il est 11h chez nous à Dalat et nous prenons le bus ce soir à 23h pour Ho Chi Minh Ville anciennement connue sous le nom de Saigon!

La Baie d'Ha Long !

Coucouuuu!!
Nous voici de retour à Hanoï après 2 jours passés dans la Baie d’Ha Long! Nous sommes partis de Hanoi vers 8h en Bus, direction le port d’Ha Long où un bateau restaurant nous attend! Il est 12h quand nous embarquons! seul problème : Un épais brouillard couvre la baie, on ne voit pas à 10m ! génial, la chance nous sourit…. :( le repas à bord est cependant en quantité astronomique de fruits de mer, viandes, noodles et riz frit ! Après environ 1h de navigation sans rien voir, ils apparaissent enfin, à travers le brouillard.. ils sont incroyables, posés là au milieu de l’eau, impossible de savoir comment ils sont arrivés ici sans faire une étude approfondie en Géologie ou d’être de la famille du fameux Guillaume Lecointre (grande ponte de SVT en France…)!!!! Nous parlons des magnifiques et imposants rochers, formant de petits ilots recouverts de forêt ! Le brouillard se dissipant progressivement lorsque nous nous enfonçons dans ce labyrinthe, nous nous rendons compte de l’immensité et de la beauté de ce site naturel. Nous sommes bouche bée devant ce spectacle. Le bateau passe au pied d’immenses falaises fendues par l’érosion de l’océan et du temps. Sans faire de géologie, nous préférons l’explication donnée par les habitants : Ce serait un dragon géant, en chemin vers la mer, qui aurait par les battements de sa queue, entaillé les montagnes et laissé derrière lui d’innombrables ilots (environ 2000). 
brouillard
P3195010
P3195052
P3195056
Première escale pour partir explorer les grottes en kayak! Le temps est assez gris, mais le brouillard est maintenant très haut, la visibilité est bonne! en quelques coups de pagaie nous arrivons dans une première grotte, nous naviguons alors dans l’obscurité, les kayaks du groupe se choquent contre les pierres et les rochers (pas le notre car nous on est trop fort !) et nous sortons enfin au centre d’un de ces ilots! On se croirait dans le centre d’un volcan inondé dont le seul accès est la grotte! tout y est calme et paisible, on aperçoit même un singe et il parait que c’est très rare d’en voir! Après le passage dans plusieurs grottes toutes plus grandioses les unes que les autres, nous rembarquons pour aller vers notre île privée où nous passerons la nuit! Nous naviguons à travers la baie et le soleil apparait enfin donnant un nouvel aspect à la baie! le spectacle est bluffant!
P3195096
P3195111
P3195086
P3195130
Nous arrivons sur notre île, de loin le petit complexe touristique paraît abandonné et pas fini! pour le prix qu’on a payé on se dit que c’est pas bien grave! A l’arrivée, quelle surprise ! notre bungalow est immense ! lit en bambou, piscine intérieur, balcon avec vue sur la plage et la baie, immense salle de bain, WOUA ! le repas qui suit notre installation est tout aussi important et bon que celui du midi avec un immense barbecue! Fin de soirée autour d’un petit feu avec le groupe, nous sommes 10 au total, un petit groupe de 4 espagnols, un couple chilien et un couple d’Allemand ! Bref, suite à la discussion : nous avons une référence à Santiago et des personnes avec qui aller à l’Octoberfest à Munich!
P3195173
P3195176
Le lendemain nous partons pour le parc de Cat Ba où nous avons visité une grotte aménagée  où se réfugiait les armées vietnamiennes pendant la guerre. Tu m’étonnes que personne ne les as jamais trouvées!!  Des vélos nous attendent également pour une ballade de 14 km à travers le parc! Mat a fait un petit malaise dans une montée (trop forcé !!) faut dire qu’il avait le maillot ! My a été reine de l’étape et conserve son sweat à capuche rayé blanc et rose au classement final ! :) Nous arrivons au bout de l’ile où un nouveau immense repas nous attend ! Enfin, nous reprenons le bateau et le bus pour retourner à Hanoi où le temps s’est bien dégradé pendant notre absence avec de fortes pluies et la température qui chute à pique! Heureusement, nous attendons actuellement notre bus qui part pour le centre du Vietnam, et plus exactement l’ancienne cité impériale : Hué, le tout dans un café au chaud avec le Wifi ! 
P3195018
P3205223
Bref, le Vietnam ça vous gagne ! 

Hanoï - Vietnam

Sinchao !

Après une nuit compliquée sur un banc à l’aéroport de Bangkok, nous voici à Hanoï où nous venons de passer 3 jours très agréables, et ce, malgré les températures extrêmement froides… 22degrés !
Notre première impression : il faut imaginer New Delhi mais avec une population très sympa, souriante et accueillante! c’est nettement plus pauvre que la Thaïlande, assez sale, et Hanoi est une ville polluée en partie à cause des 2 millions de scooters en circulation! (il y a le fameux brouillard de pollution comme à Pékin…) par contre c’est une ville très agréable dans laquelle on peut se perdre dans ses nombreux marchés et petites ruelles étroites! la cuisine y est également délicieuse : Bun Cha, Nam Nuè, et autres trucs imprononçables ! étant donné que nous avons vraiment explosé le budget en Thaïlande, nous revenons sur du low-cost ! au programme donc, cuisine de rue et nuitée en guesthouse prix bas!  
Nous avons également fait un long tour touristique en passant par le mausolée d’Ho Chi Minh, le jardin botanique, la pagode de Tran Quoc, le temple de Ngoc Son, le temple de la littérature et le quartier français ! la ville n’est pas éblouissante, surtout sous ce ciel gris. Mais on s’y sent bien!
Nous avons été voir un spectacle de marionnettes traditionnelles dont le secret de la manipulation se transmet de père en fils !! Ces marionnettes flottent sur l’eau et sont accompagnées par un très bel orchestre utilisant les instruments d’époque!
Demain matin nous partons pour la baie d’Halong, nous y serons pendant 2 jours, au programme : bateau, kayak, VTT !! 
à dans 2 jours pour le débriefing !
Gros bisous !!
PS: conseil pour traverser les rues à Hanoï : regarder la scène du dessin animé Mulan, où la grand-mère traverse la route avec son grillon porte bonheur dans la cage, faites pareil dans n’importe quelle rue d’Hanoï, ça marche à tous les coups!! La preuve bientôt en vidéo !! 

une ille un lac

P3164694

P3174771

P3174857

P3184893

P3184874

P3184921 P3184922

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site